Azur et Asmar

Michel Ocelot

Dans l’Europe médiévale, une nourrice venue de l’autre côté de la mer élève son fils Asmar, brun aux yeux noirs, et le fils de son maître, Azur, petit garçon blond aux yeux bleus. Arrivés à l’âge où ils se jalousent l’amour maternel, Azur est envoyé en ville par son père pour vivre avec un précepteur. Le père chasse ensuite la nourrice et son fils...

Dix ans plus tard, Azur décide de partir dans le pays de l’autre côté de la mer pour, comme son frère de lait, retrouver et épouser la fée des djinns, dont sa nourrice leur racontait jadis l’histoire. Une vague le fait tomber par-dessus bord et il échoue sur une plage d’un pays inconnu, dont il ne reconnaît qu’à peine la langue de sa nourrice et fuit des habitants qui craignent la « malédiction des yeux bleus ». Il erre en se faisant passer pour aveugle, guidé par Crapoux, un mendiant qui parle sa langue, en recherchant les trois clés nécessaires pour accéder à la fée des djinns.

En ville, il retrouve sa nourrice, devenue riche marchande. Malgré la rancœur d’Asmar d’avoir été chassé par le père d’Azur, Jenane décide de soutenir équitablement ses deux fils dans leur quête de la fée des djinns.

Fiche

Azur et Asmar est un long métrage d’animation français de Michel Ocelot sorti en 2006.

Pour la première fois dans sa carrière, Ocelot réalise un film en images de synthèse. Il est l’occasion pour lui d’aborder le sujet de la tolérance et de la différence de l’autre.

Réalisation, scénario et dialogues : Michel Ocelot
Musique : Gabriel Yared
Production : Nord-Ouest Production
Budget : 9 470 000 euros1
Langues : arabe classique et français
Durée : 1h39 (99 minutes)

Source : wikipedia

Dans la même catégorie

HUBERT l'homme aux bonbons (extrait)
Azur et Asmar
Jasper, pingouin explorateur
Piccolo, Saxo et Cie
7,8,9 Boniface
En promenade...
Les 3 brigands
Capelito twister
Le petit gruffalo
Galiléo
Histoires sans paroles