L’arbre sans fin

Claude Ponti

L'arbre sans fin

Hippolène habite l’arbre sans fin. Cet arbre n’a pas de début, pas de fin, et abrite tout un peuple de petits êtres tout droit sortis de contes aux noms aussi évocateurs que Front-D’Eson-L’écarte-Pluie ou Orée-D’Otone-La-Tisseuse-De-Conte. Dans cet univers magique, tout est étrange et merveilleux et quand Hippolène, qui "a un grand trou dans son amour", se transforme en larme et tombe de l’arbre sans fin, nous voilà partis dans un grand voyage initiatique.

Un très bel album où le merveilleux, le fantastique et la poésie se marient à la perfection pour créer un conte onirique. Les illustrations, riches en détails, accompagnent le texte à merveille. Voilà une très belle histoire à raconter à ses enfants ; tout cela n’est pas sans rappeler Alice au pays des merveilles. —Xavier Marciniak —Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Une grand mère un peu sorcière
Max et les maximonstres
Allumette
Le Géant de Zéralda
Boum !
Moi !