La belle lisse poire du prince de Motordu

PEF

La belle lisse poire du prince de Motordu

Pef crée un personnage qui déforme les mots et les expressions comme le font souvent les enfants. Le texte et ses mots tordus sont illustrés au pied de la lettre ce qui donne un attrait comique et poétique à la série.

Un des ressorts de la série est le remplacement de certains mots par leur paronyme : chapeau au lieu de château, crapaud au lieu de drapeau, etc.

remier album de la série, où l’on découvre le principe qui régit l’écriture et les illustrations.

Le Prince de Motordu mène la belle vie dans son chapeau au-dessus duquel flottent des crapauds bleu, blanc, rouge (le dessin représente un château en forme de chapeau avec des drapeaux en forme de crapauds bleu, blanc et rouge). Il ne s’ennuie jamais l’hiver il fait des batailles de poules de neiges (on voit le prince en train de lancer des poules dans la neige), le soir il joue aux tartes (le prince joue aux cartes avec des parts de tartes). Lorsqu’il fait plus doux, on peut le voir filer sur son râteau à voiles (il est sur l’eau, sur un bateau en forme de râteau).
Mais voilà qu’un jour ses parents viennent le trouver et lui disent qu’il faut qu’il se marie. Le Prince part alors à la recherche d’une femme.
Il rencontre une jeune flamme qui cueille des braises des bois, c’est sa future femme, la princesse Dézécolles - laquelle est institutrice dans une école publique, gratuite et obligatoire, et entreprendra de le soigner de ses mots tordus. Ensuite, ils se mariront et auront beaucoup d’enfants....

Dans la suite de la série, on suit les aventures de la petite famille attachante de Motordu.

Moi !
L'ile des Zertes
Trois sorcières
Le Nuage bleu
Saccage ce carnet !!!
Pourquoi le lion est-il le roi des animaux ? : Et pourquoi la girafe a-t-elle un si long cou ?